Hélène Sechehaye

Profile picture for user hsecheha
Chargée de cours suppléante 2021-22
profile_email
0499/419.201
Bio

Hélène Sechehaye (Braine l’Alleud, 1990) est docteure en Musique et Musicologie (Université Libre de Bruxelles / Université Jean Monnet, Saint-Etienne) et maîtresse de conférences qualifiée (France). Durant ses études, Hélène développe un intérêt pour le vivier de musiques traditionnelles qu’est Bruxelles et réalise notamment un stage au Centre de Recherche en ethnomusicologie (Nanterre). Diplômée, elle est engagée en 2014 par l’association Muziekpublique, centre de valorisation et de diffusion des musiques traditionnelles, folkloriques et du monde, où elle coordonne l’académie de musiques du monde, puis le label. Elle y participe à la production des projets Voxtra, Vardan Hovanissian & Emre Gültekin et Refugees for Refugees.

En 2016, Hélène obtient une bourse Mini-ARC (ULB) pour la réalisation d’une thèse de doctorat en musicologie dirigée par Stéphanie Weisser et Marie-Alexis Colin (ULB) et Anne Damon-Guillot et Béatrice Ramaut-Chevassus (UJM). Ses recherches portent sur les pratiques musicales des Gnawa, une communauté confrérique d’origine marocaine installée à Bruxelles depuis plus de vingt ans. En s’intéressant à ce répertoire de transmission orale, Hélène s’intéresse au rôle que joue la musique dans le contexte transnational de la diaspora des Gnawa. En plus de ses recherches, de publications (Arts, Brussels Studies, Cahiers d’Ethnomusicologie), de communications lors de conférences internationales, Hélène s’implique dans l’organisation de journées d’études, d’évènements de médiation et coordonne l’enregistrement d’un album (Jola, Muziekpublique, 2020) qui a été inscrit dans le registre flamand des pratiques exemplaires pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Depuis 2019, Hélène est membre fondatrice et présidente d’ICTM Belgium, le comité national belge de l’International Council for Traditional Music qui œuvre pour la reconnaissance et le développement de l’ethnomusicologie en Belgique. En 2020, Hélène intègre l’équipe du Conservatoire Royal de Bruxelles (Département Rythmes et Rythmiques) en tant que Professeure d’Ethnomusicologie pour les cours d’Audition Commentée (B1, B2 et B3) et de Théories et Notations rythmiques (B2). En 2020, elle reçoit une bourse pour un séjour de recherche à l’Academia Belgica (Rome) et en 2021-2022, elle supplée Marie-Alexis Colin pour le cours d’histoire culturelle de la musique (XVIII-XXe s.).

CV

Docteure en musicologie (LaM-ULB). Chercheuse Mini-arc ULB (2016-2020)

Domaines d'intérêt

Musique gnawa

Musiques migrantes à Bruxelles

Travaux sélectionnés

Articles

2019. En tambours et en trompettes : Remork & Karkaba, fusion et marocanité à Bruxelles, in Cahiers d'ethnomusicologie 32.

2018. Refugees for Refugees : Musicians between confinement and perspectives, co-écrit avec Marco Martiniello, in Arts 8 (3).

2018. "En Belgique, il n'y a rien" ? Le Rituel de la lila chez les Gnawa maroxellois, co-écrit avec Stéphanie Weisser, in Civilisations 67.

2016. The sersera of the Gnawa’s guembri: illustration of an evolving tradition, co-écrit avec Itzana Dobbelare et Martina Hanakova, in Kolo naukowe Krakow Online Musicology Magazine, n°30, p.7-28.

2015. Les Gnawa à Bruxelles : analyse d'une reconfiguration culturelle, co-écrit Stéphanie Weisser, in Brussels Studies 94 [online : www.brusselsstudies.be]

Disques

JOLA. Hidden Gnawa Music in Brussels, Muziekpublique (à paraître mars 2020)