30 AVR 24 - Écouter l’avant-garde post-1945 en stéréo : réponses artistiques à la technologie de l’enregistrement sonore

Retour aux événements

Malgré une relative abondance d’écrits musicologiques portant sur la musique de l’après-guerre de tendance avant-gardiste (notamment sur des des figures aussi imposantes que Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen, Henri Pousseur), peu de travaux portent sur la manière dont leur musique a été façonnée par l’ère technologique dans laquelle elle a été lancée, une ère caractérisée, en ce qui concerne la musique, par la circulation des disques et dans laquelle les enregistrements, et non les concerts, deviennent peu à peu le principal moyen de diffusion de la musique. Cette présentation, issue du récent ouvrage de l’auteur, Avant-Garde on Record : Musical Responses to Stereos (Cambridge University Press, 2023), examine des liens inattendus entre la culture du disque microsillon et l’avant-garde d’après-guerre en mobilisant le concept d’« effet phonographe » de Mark Katz et la « technique audile » de Jonathan Sterne pour étudier le cas des œuvres spatialisées, et donc quasi stéréophoniques, qui ont coïncidé, à partir de 1958, avec l'apparition des disques microsillons en stéréo.

Jonathan Goldman (Université de Montréal, OICRM)

30 Avril 2024 | 14h-16h ULB, S.NB2.MUS

Image : Couverture de l'ouvrage Goldman J. Avant-Garde on Record: Musical Responses to Stereos. Cambridge University Press; 2023.