07 MAI 24 - Mendelssohn et Schubert : Rencontre de deux génies de a mélodie

Retour aux événements

L’histoire de la musique contient de nombreux exemples d’enfants prodiges. Cependant, concernant la précocité dans le domaine de la composition, peu d’entre eux arrivent à concurrencer Franz Schubert (1797-1828) et Felix Mendelssohn Bartholdy (1809-1847). Malgré la différence remarquable de leurs carrières, les deux compositeurs consacrent une grande partie de leurs productions artistiques à la mélodie. Dès l’âge de 20 ans, Schubert a ennobli le genre du lied avec Gretchen am Spinnrad et Erlkönig ; Mendelssohn a quant à lui davantage cultivé la romance sans paroles (Lied ohne Worte) mais a également composé plusieurs opus de lieder. D’ailleurs, comme bien des musiciens de la première moitié du XIXe siècle, Schubert et Mendelssohn étaient aussi des interprètes-improvisateurs. S’il est bien connu que Schubert divertissait souvent ses amis avec de nouvelles pièces pour piano et des danses improvisées, Mendelssohn jouait parfois des romances sans paroles en public et enrichissait son prélude par des préludes-transitions conçus lors du concert.

À l’occasion de ce concert commenté, Qian Yang (soprano) et Xiao Dong (piano, doctorant au LaM) présenteront des lieder ainsi que des romances sans paroles de ces deux génies de la mélodie, dans le but de montrer leurs approches différentes des mêmes genres musicaux. Dans l’esprit d’un concert du XIXe siècle, certaines compositions seront reliées par des préludes-transitions improvisés par Xiao Dong selon les pratiques de l’époque qu’il étudie dans le cadre de sa thèse de doctorat.

 

7 mai à 12h30

Salle de réception de la Maison des Arts

 

Image: Eine Schubertiade bei Ritter von Spaun by Amalie Haizinger (Bezug/Person) - Theater Museum Vienna, Austria - CC BY-NC-SA.